RSS

Coffee Amp – Tokyo

20 Sep

Vladimir est un Franco-Suisse parti faire un break estudiantin à Tokyo. Amoureux du café et barista amateur, il aime décrire les découvertes qu’il fait dans la capitale japonaise. Il a accepté de partager cela avec nous en contribuant à Caféo(b)logue. Beaucoup de personnes autour de moi sont allées ou prévoient d’aller au Japon. Cet article est pour vous !

Michel

 

 

Coffee Amp

Coffee Amp

Bien que la plupart des cafés de third wave soient situés au centre de Tokyo, quelle ne fut pas ma surprise de découvrir à quelques kilomètres de chez moi (arrondissement de Suginami au Nord-Ouest de la ville)  ce petit coffee-shop à la décoration sobre situé non loin des galeries marchandes appelées « Shotengai » près de la station Shin Koenji.

L’entrée était initialement composée de deux comptoirs mais, dans le but d’améliorer la présentation des cafés et également d’avoir une meilleure compréhension de la clientèle sur l’origine des cafés et ses différentes manières de le griller, le deuxième comptoir à été supprimé il y a quelques temps de cela.

C’est Hiroyuki Egi qui a ouvert ce lieu en 2010. Lors de son séjour à Seattle, il a été très impressionné par les cafés « nouvelles vagues » présents partout en ville. Seattle est considéré par beaucoup comme la capitale mondiale du café et de la torréfaction. En plus d’être barista, Hiroyuki torréfie également et collabore directement avec les coopératives des pays dont il achète le café au juste prix.

La gestion de la torréfactionCoffee Amp

Chaque matin avant l’ouverture, à 10h, de son « shop », Hiroyuki (micro)torréfie en moyenne 5 kilos de variété de café (qu’il garde dans des bocaux) ce qui garantit une fraîcheur continue sans gaspiller son stock. Hiruoyuki a tendance à torréfier assez clair mais s’adapte selon le type de café (plus foncé pour le brésilien par exemple) .

Le choix de stocker de petites quantités en bocal permet d’offrir un choix de dégustation au client pour les méthodes douces.

Ces dernières ne sont pas négligées, bien au contraire, avec les Drip Hario, AeroPress et french press….

Hormis pour l’expresso, on a donc un choix intéressant en cafés de terroir pour déguster un bon filtre (Kenya, Costa Rica, Brésil, Guatemala, Éthiopie), chose rare dans les coffee-shops qui ne proposent en général qu’un ou deux terroirs en dégustation.

L’ancien comptoir qui fait désormais office de présentoir

Les cafés de spécialité torréfiés sont présentés par pays avec descriptions (en japonais) des origines, type de lavage, altitude etc…

Dégustations

La relative proximité du lieu m’a permis d’y retourner plusieurs fois afin de tester plusieurs expressos (ma boisson favorite !)

Le premier café bu était un brésilien assez surprenant au goût (mais je ne saurais bizarrement l’expliquer !) mais ce fut leur costaricain, torréfié assez clair, de la région Centrale traité en Red Honey goûté récemment qui a retenu toute mon attention : fruité, sirupeux, aux effluves de pamplemousse, avec une belle acidité sans aucune agressivité au palais, un délice !

Sorti sur une Marzocco FB80, j’ai été agréablement surpris, moi qui ai du mal avec la Strada ou Linea (à titre personnel et cela n’engage que moi, je trouve que les arômes ressortent moins bien sur ces machines). Mais là, avec cette FB80, un résultat très « clean »  qui m’a réconcilié avec la firme florentine!

Pour les méthodes douces, le kényan de la région Kirinyaga a retenu toute mon attention avec ses arômes de tomates et légumes verts ! (que l’on retrouve également en expresso)

 


La sobriété du lieu, sa situation (dans une rue piétonne proche des galeries marchandes), le choix des cafés et la

Hiroyuki Egi

Hiroyuki Egi

qualité de leur expresso m’ont ravi et il n’est pas rare de croiser aussi des « fidèles clients  occidentaux » .

Les « lights roasts » ne sont pas légions dans la capitale japonaise et Coffee Amp démontre que le café third wave a bel et bien sa place au pays du soleil levant.
Sans aucun doute un des meilleurs coffee-shop de Tokyo.

Par Vlad, découvreur de cafés tokyoïtes, http://expresso.cultureforum.net/t10472-tokyo-coffee-shops

Publicités
 
3 Commentaires

Publié par le 20 septembre 2015 dans Où boire les meilleurs cafés

 

Étiquettes : , ,

3 réponses à “Coffee Amp – Tokyo

  1. devezeau

    6 novembre 2015 at 14:27

    oû trouver une authentique cafetière italienne bialetti 12 tasses , c’est pour l’offrir merci

     
    • Michel

      6 novembre 2015 at 15:22

      Bonjour,
      A Tokyo ? Je l’ignore. Vlad le saura peut-être… 🙂

       
    • vlad8351

      6 novembre 2015 at 16:02

      Au Japon ? amazon.jp sans problème, , toutefois dans les grands « Department store » on peut trouver Bialetti, après pour 12 tasses ce n’est pas sûr…

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :