RSS

Pourquoi le café

J’arrivais à Bari Centrale. Une fois descendu du train, je sortis, je ne voulais pas aller dans le bar de la gare : trop grouillant. Je me retrouvai sur la grande place Aldo Moro avec ses palmiers. Il était dix heures et il faisait beau. J’entrai dans un tout petit bar. La seule table était occupée par un vieux qui lisait son journal. Je restai devant le comptoir et commandai un espresso. Je regardais le vieux barman pendant qu’il exécutait la préparation. Ses gestes étaient précis, il avait du métier. Sans compter qu’il avait préparé sa mouture comme il se doit pour sortir en vingt-cinq secondes ces deux gorgées de concentré de plaisir noir. Il posa la tasse et sa soucoupe sur le comptoir en marbre gris. Le ciel était bleu, je voyais les palmiers sur la place, je ne pensais à rien d’autre et c’était le bonheur.

Publicités
 

6 réponses à “Pourquoi le café

  1. Nath (Miss Café)

    14 décembre 2012 at 20:47

    J’ai passé une soirée dans la gare de Bari, lors d’un périple « sac à dos entre potes »…. Le lieu était terrifiant…. Mais nous avons ri comme jamais…. Pour ne pas avoir à y dormir, nous avons fait « Bari / Rome » et « Rome / Bari » dans la nuit et la matinée…. (Vive la carte Inter-rail à l’époque!) Puis Brindisi…. je suppose que le café de leurs trains n’est pas aussi délectable car je n’en ai pas un souvenir impérissable….

     
    • Michel

      14 décembre 2012 at 21:42

      Beaucoup de gares, partout dans le monde, craignent. Sinon Bari est intéressant à voir ! Et sa région formidablement belle ! Je recommande vivement!

       
  2. runneuse

    13 janvier 2013 at 20:57

    Re-bonjour ! Un blog exploratoire, sur un sujet à la fois précis et vaste, mon rêve ! Sympathique échange 🙂 Perso, je lutte contre ma consommation de café, peu compatible avec la course à pied. Mais peut-être faut-il apprivoiser pour mieux maîtriser ?

     
    • Michel

      14 janvier 2013 at 00:40

      Pourquoi incompatible ? Rien de mieux qu’un café avant une sortie ou une course, ça facilite l’assimilation des lipides comme carburant à la suite du glycogène !

       
      • runneuse

        14 janvier 2013 at 06:42

        Consommé dans le bon timing, ça peut être super intéressant… Mais tout au long de la journée, pendant le boulot, et en quantité non maîtrisée ?

         
      • Michel

        14 janvier 2013 at 15:57

        Il faudra que je partage ici certains articles faisant état des bienfaits du café ! Il y en a, à commencer par le plaisir de le boire 🙂

         

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :